Une visite de notre âne préféré dans le parc de la Légion d'Honneur.
Hugo au parc
Une visite de notre âne préféré dans le parc de la Légion d'Honneur.
Katie la bergère-poète et Hugo en pleine lecture bucolique chez Basile.
Une lecture poétique
Katie la bergère-poète et Hugo en pleine lecture bucolique chez Basile.
Présentation
Une bergère-poète et son âne à livres déambulent dans les parcs et squares, et dans des endroits isolés de la ville, difficilement accessibles ou avec peu d'aménagements culturels de St-Denis et de ses alentours pour apporter toutes sortes d’œuvres littéraires à des publics fragiles ou défavorisés. Ce duo original dans une zone urbaine permet d'attiser la curiosité, de créer du lien social dans ces espaces bétonnés. Ainsi poésie, écologie et culture rencontrent une population éloignée de ces problématiques transversales.

Étapes de l'intervention :
- Sélection des dates et lieux, 2 à 3 déambulations par semaine selon la météo
- Attirer l'attention des enfants,
- Présentation de l'âne et du thème,
- Convier les jeunes à l'installation de l'espace de partage (coussins et tapis),
- Lecture directe et proposition d’œuvres, les enfants choisissent les livres qui les intéressent, ils les font passer aux parents et les hésitations tombent,
- Un triangle de lecture se forme entre les enfants, les parents et la conteuse,
Il est aussi possible de prendre une photo polaroïde en compagnie de l'âne pour garder trace de la rencontre.
La liste des livres lus, des informations sur la prochaine déambulation et sur d'autres activités culturelles du territoire sont distribuées avant le départ.

A terme nous prévoyons : un deuxième âne, un « lama’livres », un « chamo’livres », proposer ainsi des ateliers pédagogiques autour de la lecture et de ces animaux afin d’asseoir économiquement l’initiative.

Publics : enfants de tout âge et leur famille, éloignés de l'équipement culturel des centres-ville, en situation sociale défavorisée, de Saint-Denis (93) et ses villes limitrophes. Nous visons particulièrement les quartiers prioritaires, mal pourvus en infrastructures culturelles.

Le projet est transposable sur différents quartiers, villes, régions... Il est basé sur la mutualisation avec différents partenaires institutionnels, associatifs et culturels du territoire, ce qui a rendu ce projet réalisable.